Gm Backing Track : Tuto d’improvisation à la guitare avec tablature facile

Recevez gratuitement : 4 logiciels de guitare + 100 exercices de doigts + Mes 20 rythmiques + 100 citations de guitaristes + Les leçon essentielles pour débuter la guitare :

Voici un cours pour vous apprendre à improviser avec un backing track en Gm. Je vais vous expliquer en détail toutes les étapes à suivre pour qu’à la fin de ce tuto, vous arriviez à faire un solo dessus. Je vous donne toute la marche à suivre que vous pourrez utiliser pour improviser sur vos morceaux par la suite. Vous aurez toutes les informations essentielles. Et, comme dans mes autres leçons, je simplifie au maximum pour que ça soit facile à comprendre. En plus du backing track en Gm, je vous donne aussi un exemple de solo. Le but est de vous aider à comprendre ce qu’il faut faire. Aussi, ça peut vous donner quelques idées pour votre improvisation.

Gm Backing Tack : analyse des accords et tonalité

Avant de se lancer dans l’improvisation sur le backing track en Gm, il faut l’analyser. C’est ce qui va nous permettre de jouer sur la bonne gamme. Aussi grâce à ça, on va pouvoir mettre en avant des notes en fonction des accords.

Les accords du Gm Backing Track

Alors voici les quatre accords du backing track en Gm. C’est sur eux que nous allons improviser. Ils tournent en boucle et dans le même ordre tout le long pour que ça soit plus facile pour commencer les solos. Alors, on va faire en sorte de bien les repérer.

Gm backin track tuto improvisation guitare tablaure facile

Dans un premier temps, je vous propose de juste plaquer ces accords sur le backing tack en Gm. Le but est d’entendre l’harmonie et également d’écouter quand ils changent. Il n’y a pas de piège. Chaque accord dure quatre temps.

Voici le backing track en Gm pour jouer par-dessus :

Si vous ne connaissez pas encore ces accords, je vous invite à déjà travailler les positions. Dans les diagrammes qui suivent, ce n’est pas forcément les plus simples mais c’est celles qui vont le plus nous aider pour la suite. Si vous avez du mal avec les barrés, vous pouvez jouer uniquement les trois cordes aigues pour simplifier la position.

Accords Gm backing track cours improvisation solo

La tonalité pour improviser un solo

Maintenant, vous connaissez les accords et que vous les avez joué et repéré sur le backing track en Gm. Donc, ici, on va se demander sur quelle gamme on va improviser notre solo. Effectivement, la tonalité est donné dans le titre du backing track : Gm (Sol mineur). Mais c’est toujours intéressant de s’entraîner à trouver la tonalité d’un morceau. Ceci est facultatif comme elle est indiqué. Je vous invite à tout de même faire la démarche afin de pratiquer les notions théoriques. Car il ne faut pas les négliger. Elles vous permettent également de progresser.

Grâce à la tonalité, on sait qu’on va pouvoir improviser en Sol mineur sur le backing track en Gm. Donc, vous pourrez utiliser soit la gamme pentatonique de Sol mineur ou, si vous la connaissez, la gamme mineur naturel de Sol.

Les notes qui sonnent bien sur le backing track en Gm

Donc, il est temps de faire attention aux notes que l’on va jouer. On ne va pas se satisfaire d’uniquement jouer au hasard des notes sur la pentatonique. On va chercher à faire ressortir les notes caractéristiques de chaque accord afin d’avoir une jolie mélodie. C’est là que les positions d’accords que je vous ai donné précédemment prennent tout leur sens.

Je vous invite à visionner ce cours pour comprendre de quoi je parle :

Alors, il est intéressant de noter les qu’on pourra jouer les notes suivantes sur les accords (je reviendrai en détail sur ces notes et leurs positions lorsqu’on mettra ça en pratique dans les parties suivantes) :

  • Gm : Sol, Sib, Ré soit la tonique, la tierce et la quinte de la gamme
  • F : Fa, La, Do soit la septième, la seconde (qui ne fait pas partie de la pentatonique, mais c’est une note qu’on pourra utiliser en enrichissement) et la quarte
  • Dm : Ré, Fa, La soit la quinte, la septième et la seconde (même chose que pour l’accord de F pour la seconde)
  • Eb : Mib, Sol, Sib soit la sixte (en enrichissement de la pentatonique), la tonique et la tierce

Dans un premier temps, vous n’êtes pas obligé d’apprendre les degrés des gammes et les notes. Mais pour la suite, si vous souhaitez vous déplacer sur le manche, ça sera plus simple. Surtout que les degrés restent les mêmes, peu importe la tonalité. Donc c’est assez pratique.

Improviser sur un backing track en Gm

Pour commencer, nous allons jouer uniquement les notes caractéristiques sur le backing track en Gm. Ensuite, nous allons développer le phraser jusqu’à improviser un solo complet. Si vous commencer les solos, je vous invite à visionner ce cours qui vous explique comment débuter l’improvisation.

Jouer les notes caractéristiques

Donc, avant d’improviser sur le backing track en Gm, je vous propose de repérer les notes qui vont bien sonner. C’est celle qu’on a repéré dans la partie précédente. Pour bien les entendre et intégrer leur position, on va juste jouer une note par mesure. Au début, ça peut paraître fastidieux, mais c’est important de faire ce travail. Il va développer votre oreille et à force de le pratiquer, vous allez l’intégrer. Ainsi, vous gagnerez du temps plus tard.

exemple notes qui sonnent fonction accords

Alors voici un exemple des notes que vous pouvez jouer. Comme vous pouvez le voir, chaque note qui est joué, correspond à celle qu’on a vu précédemment. Elles font partie de l’accord donc elles sonnent bien. Maintenant, c’est à vous de faire votre premier travail d’improvisation. Vous savez quelles notes vous devez jouer. Donc essayez sur chaque mesure du backing track en Gm de jouer une note caractéristique sur le premier temps.

Enrichir votre solo

Maintenant que ces notes sont repérées, on va essayer de créer un chemin pour les lier entre elles. Donc, dans un premier temps, on va juste jouer deux notes sur le 3e et 4e temps. Ici, vous pouvez choisir n’importe quelle note sur votre gamme. Il s’agit de notes de passages. Voici un exemple de ce que vous pouvez faire :

backing track Gm improvisation tuto solo facile tablature

Au début, ça sera sûrement un peu au hasard. Par la suite, essayez de faire des phrases qui vous plaisent. Plus vous jouerez de solos, plus votre vocabulaire se développera. C’est également pour ça que dans la partie suivante, je vous propose mon solo. Pour vous donner des idées.

Mon solo sur le backing track en Gm

Voilà, vous avez les clés pour improviser votre propre solo. Maintenant, il vous faut développer votre phrasé. C’est en apprenant les solos que vous aimez bien que vous allez enrichir votre vocabulaire de guitariste. Ainsi au fur et à mesure vos phrases de solo et votre technique seront de plus en plus intéressantes. C’est comme ça que vous improviserez de mieux en mieux.

Voici mon exemple de solo sur le backing track en Gm :

Je peux vous envoyez le backing track, la partition en pdf et le Guitar Pro avec tous les instruments :

Vous pouvez essayer de l’apprendre, j’ai fait en sorte qu’il soit assez simple. J’ai tout de même mis une phrase un peu plus rapide pour ceux qui ont un niveau un peu plus élevé. Vous pouvez également l’analyser afin de voir les notes que j’ai utilisées sur les accords. J’ai suivi la même méthode sauf que les rythmes sont plus évolués et que je me balade sur différentes positions de pentatonique.

Prendre des cours de guitare avec Clément !

Tout pour progresser à la guitare !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.